Profile cover photo
Profile photo
Agnès Maillard
8,977 followers -
Blogueuse, rédactrice, photographe et surtout curieuse
Blogueuse, rédactrice, photographe et surtout curieuse

8,977 followers
About
Posts

Post has attachment
C'est marrant, quand même : Si tu zappes le lundi pour passer directement au mardi, tu te retrouves avec un mardi qui a une gueule de lundi matin.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Je pense que la représentation sociale mythique de l’artiste mendigot et bohème née au XIXe siècle — joyeuse période de l’explosion des inégalités sociales et de l’exploitation capitaliste des forces de travail ! — continue à pondre dans la tête de nos contemporains. Et que la soi-disant culture de la gratuité propulsée par la dématérialisation des supports n’a rien fait pour améliorer la condition artistique contemporaine, elle a juste, comme tous les modèles économiques actuels, enrichi monstrueusement les intermédiaires tout en précarisant à l’extrême les créateurs eux-mêmes. La chaine de l’édition, par exemple, réserve la portion congrue à celui qui aura pourtant le plus donné de lui-même et de son temps à l’œuvre : l’auteur !
Add a comment...

Post has attachment
Paupériser les vieux en diminuant le montant des #retraites, construire des #prisons : cette logique peut aller très très loin.
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Le cœur du problème résiderait donc plutôt dans la non-association des utilisateurs à la gestion des services de #vélos partagés.
Add a comment...

Post has attachment
Vous aussi, découvrez avec Le Monolecte une pratique méconnue : le #désherbage de #livres
Add a comment...

Post has attachment
Dans la série : retitrons la presse mainstream pour la rendre plus explicite, il y a le fameux «Retraite : les fonctionnaires japonais pourront travailler jusqu'à 80 ans» qui peut être avantageusement remplacé par «La #retraite des fonctionnaires japonais en voie de suppression complète».
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Nous vivons vraiment une époque formidable!
Photo
Add a comment...

Post has attachment
On ne choisit pas sa famille et encore moins son lieu de naissance. Voilà pourtant le point de départ d’une profonde surdétermination. Selon le pays où l’on a poussé son premier vagissement, selon la classe sociale de ses parents, on peut dire sans trop de risque d’erreur quelles vont être les possibilités de voyager, étudier, s’accomplir d’une personne prise au hasard dans le malstrom humain. Nationalité et classe sociale sont les indicateurs assez indépassables de la valeur même d’une vie humaine et sur ce type de certitude se fracassent tous les rêves d’égalité et de fraternité.
Add a comment...

Post has attachment
Dans la série : nos artisans ont du talent!
L’échappée parisienne
L’échappée parisienne
guillaumeboschi.wordpress.com
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded