Shared publicly  - 
 
World Press Photo 2011 : un Espagnol et trois photographes AFP récompensés

LA HAYE
Le photographe espagnol Samuel Aranda a remporté le World Press Photo Award 2011 pour un cliché pris au Yémen montrant une femme portant le voile intégral et tenant dans ses bras un proche blessé, ont annoncé vendredi à Amsterdam les organisateurs du plus prestigieux concours de photojournalisme.

Trois photographes de l'Agence France-Presse ont en outre été récompensés, Yasuyoshi Chiba obtenant la première place dans la catégorie "Les hommes et l'actualité", Massoud Hossaini le deuxième prix dans la catégorie "Information" et Pedro Pardo la troisième place dans la catégorie "Questions contemporaines".

Le cliché de Samuel Aranda publié par le New York Times avait été pris le 15 octobre 2011 à Sanaa, la capitale du Yémen, dans une mosquée reconvertie en hôpital par les opposants au président Ali Abdallah Saleh. Elle montre une femme portant le voile intégral et tenant dans ses bras un membre de sa famille, blessé.

"C'est une photo qui parle pour toute la région", a déclaré Koyo Kouoh, un des membres du jury, cité dans un communiqué : "elle représente le Yémen, l'Egypte, la Tunisie, la Libye, la Syrie, tout ce qui est arrivé lors du printemps arabe". "Mais elle montre un côté privé, intime de ce qui s'est passé", a-t-il ajouté au sujet de la photo de M. Aranda. "Et elle montre le rôle que les femmes ont joué".

Un autre membre du jury, l'Américaine Nina Berman, a assuré de son côté que "dans les médias occidentaux, on ne voit pas souvent les femmes voilées sous cet angle, dans un moment aussi intime".

Le Japonais +Yasuyoshi Chiba a été récompensé pour un reportage sur les conséquences du tsunami qui avait frappé le Japon en mars 2011. Sur une de ses photos, une femme brandit le diplôme d'étude de sa fille, retrouvé au milieu des décombres qui jonchent le sol de la ville de Higashimatsushima, au nord de Fukushima.

L'Afghan +Massoud Hossaini a été récompensé pour une photo prise sur le site d'un sanctuaire chiite, théâtre d'une explosion le 6 décembre à Kaboul. On y voit une Afghane de 12 ans crier, le sol étant jonché de morts et de blessés.

Le Russe Yuri Kozyrev a obtenu le premier prix de la catégorie "Information" pour une photo de rebelles libyens prise le 11 mars 2011 à Ras Lanouf.

Le Mexicain Pedro Pardo a été primé vendredi dans la catégorie "Questions contemporaines", remportée par l'Américaine Stephanie Sinclair, pour un reportage sur la guerre que se livrent les cartels de la drogue dans son pays, à Acapulco.

Lors de la remise des prix des "Photos de l'année", un des prix de photojournalisme les plus prestigieux des Etats-Unis, M. Hossaini avait remporté jeudi avec la même photo le premier prix de la catégorie "Information" tandis que Pedro Pardo y avait reçu une "mention d'excellence".

Le jury du World Press Photo Award a par ailleurs attribué une mention spéciale à une photo amateur du défunt leader libyen Mouammar Kadhafi traîné vers un véhicule militaire le 20 octobre 2011 à Syrte, peu avant sa mort.
"La photo capture un moment historique, l'image d'un dictateur et sa chute, que nous n'aurions pas vus si elle n'avait pas été photographiée par un membre du public", a déclaré le président du jury, Aidan Sullivan, cité dans le communiqué. Plus de 100.000 photos avait été soumises au jury pour l'édition 2011, qui a récompensé dans dix-huit catégories 57 photographes de 24 nationalités différentes.

Le site du World Press Photo avec la photo lauréate en Une : http://www.worldpressphoto.org/
Sebastian Liste's Respect project for the 18th Joop Swart Masterclass. 4. Rhino Wars. Nature, 1st prize stories by Brent Stirton. 4. Home · Galleries · Contest · About the Academy · Foundation · E...
4
2
JOSEPH OLUWASEGUN UDDIN's profile photoIsa Larsouil's profile photoAurely B.'s profile photo
Translate
Add a comment...