Profile cover photo
Profile photo
ART-STYLE
150 followers
150 followers
About
Posts

Post has shared content

Post has shared content
Add a comment...

Post has attachment

Post has shared content
Add a comment...

Post has shared content
Add a comment...

Post has shared content
La bibliothèque du monastère Sainte-Catherine, au pied du Mont Sinaï, rénovée
Par Antoine Oury – 18/12/2017.

Le monastère Sainte-Catherine du Sinaï, appelé aussi monastère de la Transfiguration, est l'un des plus vieux du monde : il aurait été construit au IVe siècle, et abrite encore aujourd'hui la deuxième bibliothèque de manuscrits anciens au monde après celle du Vatican.

Après plusieurs années de rénovation, la bibliothèque a rouvert ses portes ce samedi 16 décembre, en Égypte.

Après trois années de travaux, la bibliothèque du monastère, qui abrite un grand nombre de manuscrits dont certains remontent au IVe siècle, a rouvert ses portes en présence des autorités et des officiels égyptiens.

« La bibliothèque est maintenant ouverte au public et aux chercheurs », a souligné Tony Kazamias, conseiller de l'archevêque.

La bibliothèque contient un peu plus de 3000 manuscrits, surtout des textes chrétiens en grec, pour la majorité, mais aussi en arabe, syriaque, géorgien et slavon.

Au cours des travaux de rénovation, des chercheurs auraient même mis la main sur divers indices relatifs à des remèdes médicaux d'Hippocrate, célèbre médecin grec considéré comme un des fondateurs de la profession.
La bibliothèque abrite également des livres et des rouleaux qui remontent au IVe siècle.

Inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité établie par l'Unesco depuis 2002, le monastère aurait été construit en 337 apr. J.-C. par l'impératrice romaine Hélène au pied du Mont Sinaï, lieu où les pèlerinages chrétiens étaient nombreux.
En effet, c'est ici que Moïse aurait vu le Buisson ardent, une apparition divine.

Le Codex Sinaiticus, la plus vieille transcription intégrale connue du Nouveau Testament, qui remonte au IVe siècle, a longtemps été abrité par le monastère, mais ce document a été transporté en plusieurs fragments en Russie, au XIXe siècle, avant d'être vendu au Royaume-Uni en 1933.
Seuls quelques fragments sont toujours en Égypte, mais les institutions des différents pays ont numérisé les documents, et le Codex Sinaiticus est désormais en ligne.
http://www.codexsinaiticus.org/en/manuscript.aspx

La bibliothèque du monastère abrite toujours, toutefois, le Codex Syriacus, une version de l'évangile de Saint-Luc en syriaque, une variante écrite de l'araméen, qui daterait du Ve siècle.

160 des manuscrits conservés au sein du monastère présentent de légères traces de détérioration, qui remonteraient aux travaux des moines, entre le VIIIe et le XIIe siècle.

Près d'un millier de manuscrits médiévaux numérisés par la BnF
https://www.actualitte.com/article/patrimoine-education/pres-d-un-millier-de-manuscrits-medievaux-numerises-par-la-bnf/86077

Le Mont Sinaï est un lieu de pèlerinage pour les juifs, les chrétiens et les musulmans, et le monastère abrite encore des moines, indique l'Associated Press.
La région, particulièrement touristique, a néanmoins connu des attentats en avril dernier : plusieurs policiers égyptiens avaient été visés par une attaque de l'État islamique.
………………………
Le monastère Sainte-Catherine du Sinaï, appelé aussi monastère de la Transfiguration, est un important monastère orthodoxe situé sur les pentes du mont Sainte-Catherine, dans le Sud de la péninsule du Sinaï, en Égypte. Situé à 1 570 m d'altitude, c'est l'un des plus anciens monastères au monde encore en activité.
Son terrain (enceinte et jardins attenants) constitue l'archevêché orthodoxe du Sinaï, lié canoniquement au Patriarcat de Jérusalem.

Il abrite une précieuse collection d'icônes et la deuxième bibliothèque de manuscrits anciens au monde après celle du Vatican.

Il compte une vingtaine de moines, d'origine grecque pour l'essentiel.

Le principal centre de recrutement pour les novices ayant la « vocation du désert », est le métochion (dépendance) que le monastère Sainte-Catherine a rue Dorylaiou, à Ambélokipi, quartier d'Athènes.

Le monastère Sainte-Catherine du Sinaï est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité établie par l'Unesco depuis 2002.

Seule une petite partie du monastère se visite mais les nombreuses traditions qui y sont associés (Buisson ardent, « puits de Moïse », mont Sinaï) drainent de nombreux pèlerins et touristes.

Face à cet afflux s'est développée à proximité la ville hôtelière de Sainte Catherine (en).

Dès le IIIe siècle, des moines choisissent de vivre dans la solitude en Égypte et gagnent un endroit retiré.
C'est ainsi que des ermitages se développent au Sinaï dès la fin du iiie siècle.

Le Voyage d'Égérie à la fin du ive siècle relate la présence dès cette époque de nombreux moines ermites dans les environs, un siècle après l'arrivée des premiers chrétiens fuyant les persécutions.

Selon une légende associée à presque toute installation monastique grecque, l'impératrice romaine Hélène, mère de l'empereur Constantin Ier, fait construire en 337 une chapelle au pied du mont Sinaï, sur le site où elle pense que se trouve le « Buisson ardent » mentionné dans le Livre de l'Exode de la Bible (Ex 3. 1-22 [archive]).
Elle la dédia à la Vierge Marie.
L'arbuste qui y est présenté comme tel aujourd'hui est une ronce commune (appelé aussi « mûrier sauvage »).

Au VIe siècle, les religieux souhaitant être protégés des raids des tribus nomades du désert, demandent à l'empereur Justinien d'élever un monastère fortifié.
Justinien envoie sur place des familles pour le servir et le défendre, choisies parmi les vassaux arabes des Byzantins.

La construction est entreprise probablement de 548 à 562 sous la supervision de l'architecte Stephanos.
Les inscriptions grecque et arabe au-dessus de la porte d’entrée occidentale donnent 527 comme l'année de la fondation.
Cependant, ces inscriptions se basent sur des sources anciennes peu crédibles.

Saint Jean Climaque est le plus célèbre moine ayant vécu dans ce monastère pendant 40 ans.
Anastase le Sinaïte en est higoumène dans la deuxième moitié du VIIe siècle.

Le Sinaï est conquis dans les années 630 par les armées arabes d'Amr ibn al-As, conquête accompagnée de l'installation de tribus bédouines venues d'Arabie.

Les routes commerciales ayant été profondément affectées par les deux premières guerres arabo-byzantines, le Sinaï se vide d'habitants sédentaires, processus qui avait déjà commencé au IIIe siècle durant les guerres entre les Perses et les Byzantins.

Selon la légende, le monastère est exceptionnellement respecté par les Arabes, faisant même des bédouins voisins les gardiens du site, protection qui s'est maintenue jusqu'à nos jours.

En effet, le monastère est considéré par les musulmans comme situé dans le Dar el Ahd (« maison du pacte », en arabe : دار العهد), qui définit de jure son statut de lieu saint protégé dans l'islam, réputé faire l'objet d'un édit de protection du prophète Mahomet lui-même (Charte des privilèges).

En contrepartie, la communauté monastique autorise la transformation d'une chapelle en une mosquée, à l'époque du califat fatimide et qui est désormais désaffectée.

En réalité, les relations entre le monastère et les tribus nomades avoisinantes sont ambiguës : elles varient entre des relations de commerce (transport de pèlerins, approvisionnement du monastère en marchandises) jusqu'à la violence et au chantage, des tribus monnayant l'arrêt de leurs agressions.

C'est dans ce contexte que naît la tradition de la tribu des Gabaliya, dont les descendants actuels jouent le rôle de guides touristiques et de gardiens du monastère, et qui serait à son service depuis sa fondation.

Grâce à son isolement et son prestige, le monastère échappe à la Période iconoclaste du VIIIe siècle et peut conserver son patrimoine iconographique.
De même, il est protégé pendant les Croisades.

Au cœur de ce monastère fortifié, de rite byzantin et dépendant du patriarcat de Jérusalem, se trouve l'église de la Transfiguration, catholicon construit par l'architecte Stephanos avec sa célèbre mosaïque.

Elle date de l'empereur Justinien et se situe à l'emplacement supposé du « Buisson ardent ».
D'abord dédié à Marie, le monastère fut par la suite consacré à sainte Catherine d'Alexandrie, sans doute au IXe siècle, époque où l'on découvre le corps de la sainte.
Celui-ci reposait, selon la tradition, sur la montagne voisine ; il y aurait été miraculeusement transporté par les anges et un ermite l'y aurait découvert.

Le corps est déposé dans un sarcophage près de l'autel du catholicon, et le monastère qui s'appelait Sancta Maria de Rubo prend alors le nom de la sainte locale.

La dévotion à sainte Catherine connait un réel engouement en Occident, sous l'impulsion notamment des ducs de Normandie, ce qui entraîne, à partir de la fin du Xe siècle, des pèlerinages occidentaux au Sinaï. Les pèlerins effectuent généralement ce pèlerinage en se rendant à Jérusalem.

Leur séjour au monastère est limité à trois ou quatre jours, durée pendant laquelle les moines leur offrent l'hospitalité, comme en témoignent encore les blasons gravés dans le réfectoire du monastère par les nobles pèlerins de passage.

Au Moyen Âge, le monastère attire des milliers de pèlerins chaque année.

À partir du XIVe siècle, le pèlerinage au long cours décline en raison du mouvement de devotio moderna qui privilégie le pèlerinage spirituel, intérieur, et des guerres de religion.

Le monastère se détériorant peu à peu, est restauré en 1592 par une donation du prince Alexandre III de Valachie.

En 1799, lors de la campagne d'Égypte du général Bonaparte, ce dernier ordonne à son compagnon d'armes le général Kléber de restaurer la muraille nord du monastère.
Il consolide la partie supérieure de l'enceinte à l'aide de blocs plus petits et non taillés.

Le pèlerinage continue de décliner, le monastère n'attirant pas plus de 100 pèlerins par an au milieu des années 1950.

Le nombre de moines a depuis beaucoup décru, en même temps que la ferveur religieuse, et la communauté actuelle est d'une vingtaine de moines (contre deux cents au Moyen Âge).

Le gouvernement égyptien a développé depuis les années 1960 l'infrastructure de transport et l'hôtellerie, relançant le tourisme international et le pèlerinage, mais la montée de l'insécurité dans la région, marquée par l'attentat dit « djihadiste » du 18 avril 2017 devant le monastère, revendiqué par Daesh, a démontré que la Charte des privilèges du prophète Mahomet n'est plus respectée et que le tourisme dans la région n'est donc plus sans danger.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_Sainte-Catherine_du_Sina%C3%AF

https://youtu.be/_P3WoRozino

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/la-bibliotheque-du-monastere-sainte-catherine-au-pied-du-mont-sinai-renovee/86388
Add a comment...

Post has shared content
Le compteur Linky n’est vraiment pas écolo
Par Moran Kerinec (Reporterre) – 06/06/2018.

Linky, un rouage essentiel de la transition énergétique ?

L’argument peine à convaincre.
En revanche, la manne financière promise par le déploiement du compteur communicant remplit d’espoir Enedis, la filiale d’EDF chargée de la distribution d’électricité.

Cet article est le cinquième et dernier d’une enquête que Reporterre consacre au compteur Linky.
Les jours précédents, nous avons publié « Le passage en force de Linky suscite la révolte », « Linky, le compteur qui observe la vie privée des gens », « Linky dangereux pour la santé ?

Des craintes infondées » et « En Allemagne et en Autriche, le Linky est sévèrement bridé ».

L’argument fait office de massue pour Enedis : le Linky est un palier inévitable pour la réussite de la transition énergétique.

Selon le distributeur d’électricité, « le changement de compteur est nécessaire pour moderniser le réseau de distribution d’électricité afin de développer le solaire, l’autoconsommation, les voitures électriques… »

Cette assertion fait tousser même les moins farouches critiques du Linky.
« Franchement, il n’a pas été conçu pour la transition énergétique, mais pour qu’Enedis face des économies de fonctionnement à Enedis », dit Marc Jedliczka, vice-président du Réseau pour la transition énergétique (Cler).

Du côté d’Enedis, on valorise la capacité du Linky à prendre en compte « les nouveaux moyens de production locaux », tels que les panneaux solaires, pour « intégrer en masse les énergies renouvelables ».
« Ces compteurs vont être capables de gérer des offres plus complexes de la part des fournisseurs », assure la filiale d’EDF.
D’autant qu’il permet de faire des économies pour les usagers favorisant les énergies renouvelables :
« Avant, le coût d’un raccordement pour des panneaux solaires, c’était en moyenne 600 euros.
Le Linky sait compter la consommation et la production. Son fonctionnement permet d’éviter cette dépense. »

Mais la logique d’Enedis ne convainc pas les experts de la question.

« Il faut rappeler que le Linky a été lancé par l’étude Capgemini de 2008, qui montre bien que la solution retenue à l’époque était celle d’un réseau exclusivement de distribution », explique Marc Jedliczka, évoquant l’étude qui a marqué le début du déploiement des compteurs Linky.

« Si Enedis voulait prouver son engagement en faveur de la transition énergétique, il lui faudrait améliorer la manière d’évaluer la capacité de distribution des réseaux photovoltaïques, notamment en perfectionnant des éléments techniques tels que le réglage des prises statiques, des transformateurs assurant le passage de la haute tension à la basse tension...
En apportant des informations constructives sur la fonction et le type des câbles utilisés… »

« Il y a derrière cette logique un discours d’encouragement à la consommation, à accumuler des objets connectés »

Autre point soulevé par les anti-Linky, l’obsolescence des nouveaux appareils reste une pomme de discorde :
« C’est quand même 35 millions de compteurs en état de marche qu’on jette ! S’indigne Stéphane Lhomme, conseiller municipal opposé au compteur, des machines qui peuvent durer plus de 70 ans, qui tournent encore comme des horloges, il y a la date dessus, on voit bien.

Les remplacer par des millions de compteurs qui coûtent d’immenses quantités d’énergie et de matière est l’un des pires scandales de l’obsolescence programmée. »
D’autant que la durée de vie des compteurs Linky n’est estimée qu’entre 15 et 20 ans.

L’un des avantages du Linky serait sa synchronisation aux objets connectés des foyers pour mieux en réguler la consommation.

Dans le cas d’un chauffage autorégulé, il permettrait de réduire la consommation de chaleur.
Mais pour le collectif d’opposants Pièce et Main d’œuvre, cette pratique serait à contre-courant des décisions à prendre pour faciliter la transition énergétique :
« Les objets connectés ne vont pas dans le sens de l’écologie : tout ce qui est connecté fait exploser les consommations d’électricité.

En particulier à cause des data centers qu’ils nécessitent.
RTE [Réseau de transport d’électricité] analyse qu’ils consommaient [en France] 3 térawattheure en 2015 [soit plus que la consommation annuelle de la ville de Lyon].
Il y a derrière cette logique un discours d’encouragement à la consommation, à accumuler des objets connectés. »

Parmi les arguments pour défendre son compteur, Enedis met en avant l’accès pour les usagers à des données de consommations plus détaillées et plus fréquentes, formant une « courbe de charge ».

Celle-ci permettrait aux particuliers de mieux gérer leur consommation, et donc de la réduire.

Premier écueil : si l’usager ne souhaite pas communiquer ses données personnelles, il perd les avantages supposés liés au compteur communicant.

Car, comme le rappelait en 2010 le directeur des énergies renouvelables de l’Ademe (Agence pour l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), « Linky, tout seul, ne fait pas faire des économies d’énergies ».

L’efficacité d’un tel système ne convainc pas la Cour des comptes

Second écueil, la lecture des informations qui sont dispensées sur le compteur peut s’avérer difficile à mettre en pratique au quotidien, en particulier quand le boîtier se trouve sur le palier d’un appartement, dans la cave, ou à l’extérieur de la propriété.

Et même quand le boîtier est situé à l’intérieur du foyer, l’efficacité d’un tel système ne convainc pas la Cour des comptes, comme elle l’a expliqué dans son rapport de février 2018 :
« Le compteur lui-même ne fournit, par lecture directe, que très peu d’informations : il ne permet d’obtenir comme données de consommation que le ou les index de consommation, la puissance apparente et la puissance maximale du jour.

D’autres moyens doivent donc être mis en œuvre pour disposer de données de consommation plus complètes.

» Pour résoudre ce problème, Enedis avait déjà promis de tout mettre en œuvre pour « améliorer l’accès, par chaque client, à ses données de consommation, grâce à un site Internet et une application mobile gratuite. »

Une solution qui pourtant, dès 2014, ne satisfaisait pas le Médiateur national de l’énergie.

Celui-ci rappelait déjà que « le dispositif Internet n’était pas suffisant pour inciter les ménages à réduire leur consommation », et préconisait en accord avec l’Ademe d’équiper les compteurs Linky d’un afficheur déporté au sein du foyer afin d’informer efficacement les usagers.

https://reporterre.net/Le-compteur-Linky-n-est-vraiment-pas-ecolo
Add a comment...

Post has shared content
#JNA2018 : participez aux Journées Nationales de l' #Archeologie sur l'île Sainte Marguerite et découvrez les secrets du Fort Royal et du Musée de la Mer !🔍
#Cannes #CotedAzurFrance Cannes Is Yours
Photo
Add a comment...

Post has shared content
Avant d’acheter un produit ou un article faites une comparaison sur Internet.

Différence de prix sur le même article = 89 euros chez l’un et 20.05 euros (livraison gratuite) chez l’autre = 68.95 euros soit un différence de 4,4 fois le prix.
- Voir les exemples -

OFFRE SPÉCIALE: CoolAir est disponible au prix de 178 €…. 89 €*(50% de réduction par unité)
Livraison gratuite sur chaque commande!
Chez : https://hyperstech.com/intl/order2.php?prod=coolair&net=1068&aff=3f3&sid=d34f&cid=68ef2gmustwi4465

Même appareil chez :
NOUVEAU Arctic Air Refroidisseur Refroidisseur D'air Arctique Rapide et Facile façon pour Refroidir Un Espace Climatiseur Dispositif Home Office bureau
Voir la description originale en Anglais
Prix : € 20,05 / pièce
Livraison gratuite vers France via China Post Registered Air Mail
https://fr.aliexpress.com/item/NOUVEAU-Arctic-Air-Refroidisseur-Refroidisseur-D-air-Arctique-Rapide-et-Facile-fa-on-pour-Refroidir-Un/32877013516.html?src=google&albslr=231732892&isdl=y&aff_short_key=UneMJZVf&source=%7Bifdyn%3Adyn%7D%7Bifpla%3Apla%7D%7Bifdbm%3ADBM&albch=DID%7D&acnt=494-037-6276&albcp=653151748&albag=36672819047&slnk=&trgt=57344828050&plac=&crea=fr32877013516&netw=g&device=c&mtctp=&aff_platform=google&gclid=CjwKCAjwgYPZBRBoEiwA2XeupXIU3EJ5hLAL3InNcrQb7Dn_tWbI794n48f5a4GiJQ_BDGoK_IhBMBoCyLwQAvD_BwE&gclsrc=aw.ds

et Rafraîchisseur d'Air à 49.99 euros chez
https://www.m6boutique.com/maison-entretien-bricolage/autres/divers/arctic-cube-rafraichisseur-dair.htm?utm_medium=comparateur&utm_source=google-shopping&utm_campaign=Shopping-FR-Best-Sellers&adlsid=c|g|EBYK||247578647165|&gclid=CjwKCAjwgYPZBRBoEiwA2XeupYOYoKi36xtfLWkD4eKuhft6CbpHWHvI-fQkF1H7xVWDyZPLViZBOxoC2M4QAvD_BwE
PhotoPhotoPhoto
14/06/2018
3 Photos - View album
Add a comment...

Post has shared content
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded